2019 et 2020

 

            

          

                               La statue de napoléon  vient d'être classée

         

Cette reconnaissance permet à la Ville, lors d’une opération de restauration :

 » de solliciter un contrôle scientifique et technique de l’œuvre ainsi qu’une aide financière de l’Etat. Cette protection implique également une responsabilité

partagée entre La Roche-sur-Yon et l’Etat au regard de sa conservation et de sa transmission. « 

La seule statue de Napoléon sur son emplacement

Un moyen d’inscrire dans le temps cet œuvre en bronze de 4,66 m de haut et 5,40 m de long, posée sur un socle en granit de 4,86 m et 7,90 m de long.

Un édifice façonné en 1852 par le comte de Nieuwerkerke, sculpteur diplômé des Beaux-Arts. En 1854, jour de son érection, 20 000 personnes ont fait le

déplacement pour découvrir la statue, inaugurée le jour du 50e anniversaire de la création de la ville par l’Empereur.

La sculpture est aujourd’hui la seule des six statues équestres de Napoléon Ier actuellement recensées en France, à être restée sur son emplacement d’origine

. Elle rejoint deux structures déjà classées à La Roche-sur-Yon : l’abbaye des Fontenelles (classée en 1948) et l’église Saint-Louis (classée en 1982).

                  

 

                                  

   

            

             

 

           

 

 

 

 

         

         

                         

           

                          

                         

                                           

                                                                                         Saint André d'Ornay

                         

                             

                            

                                 

Description : logo Ouest-France

Mercredi 11 septembre 2019

La Roche-sur-Yon. Le terrassement de la

place Albert-Ier a débuté

...

Description : photo à la roche-sur-yon, les travaux de la place albert-ier (future place simone-veil) ont démarré. © ouest-france

 

À La Roche-sur-Yon, les travaux de la place Albert-Ier (future place Simone-Veil) ont démarré.© Ouest-France

Les travaux ont démarré place Albert-Ier, à La Roche-sur-Yon. Ils devraient

s’achever fin octobre. La place doit être renommée Simone-Veil en décembre.

Depuis mardi 27 août 2019, les machines sont à l’œuvre place Albert-Ier, à La Roche-sur-Yon. Dans le cadre du projet de

requalification de ce square de 5 500 m², des travaux de terrassement sont en cours afin de le rendre plus accessible.

L’aménagement de cet îlot napoléonien, qui sera renommé place Simone-Veil, mardi 10 décembre, devrait se poursuivre avec

l’installation d’un fil d’eau dans une allée centrale. Il descendra jusqu’au monument aux morts, qui sera lui-même entouré d’une

place circulaire, en dallage et pavage. Une « fontainerie » et des plantations devraient aussi voir le jour.

La municipalité, qui a enclenché une consultation avec les riverains pour finaliser les emplacements des différents aménagements

(espaces ludiques, bancs…), a publié plusieurs vues du projet.

Description : Une vue du projet de la future place Albert-Ier.

Une vue du projet de la future place Albert-Ier. | Agence CITTE CLAES

L’achèvement des travaux est prévu fin octobre, afin de permettre le déroulement des cérémonies du 1er novembre.

Ouest-France   Ouest-France  

 

                       

 

                           

  

                      

. Fermeture de Michelin à La Roche-sur-Yon : environ 300

personnes mobilisées à l’appel de la CGT

Environ 300 personnes se sont mobilisées ce jeudi 24 octobre pour manifester contre

la fermeture programmée de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon.

Publié le 24 Oct 19

Description : Un manifestant contre la fermeture de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon au milieu du cortège, jeudi 24 octobre.

Un manifestant contre la fermeture de l’usine Michelin de La Roche-sur-Yon au milieu du cortège, jeudi 24 octobre. (©Journal du Pays Yonnais)

L’appel, qui avait été lancé par la CGT, a été suivi par quelque 300 personnes venues, jeudi 24 octobre, marquer leur colère contre la fermeture

programmée de l’usine Michelin (619 salariés) de La Roche-sur-Yon.

Manifestation contre la fermeture de l’usine Michelin de La Roche-sur-Yon jeudi 24 octobre. (©Journal du Pays Yonnais.)

Mobilisation assez (très ?) peu suivie au final alors que l’intersyndicale rassemblant CFDTCFE-CGCFO et Sud s’était désolidarisée de ce

rassemblement après avoir, mardi 22 octobre, posé les premiers jalons de la négociation entre direction et salariés.

Quelques élus, dont le maire Luc Bouard, étaient présents.

Le cortège a rassemblé des salariés yonnais ainsi que leurs collègues Michelin venus d’autres sites comme ceux de Cholet, Montceau, Vannes ou

Clermont-Ferrand, ainsi que certains retraités ou des représentants de Goodyear et délégués vendéens de la Fédération nationale des industries

chimiques.

 

 

Description : Manifestation contre la fermeture de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon jeudi 24 octobre.

Manifestation contre la fermeture de l’usine Michelin de La Roche-sur-Yon jeudi 24 octobre. (©Journal du Pays Yonnais)

Mot d’ordre

 

Mot d’ordre martelé par la CGT ? Dire « non » à la fermeture du complexe industriel et se battre pour porter les revendications des salariés,

non celles, dixit Anthony Guilloteau, délégué CGT de l’usine, mises sur la table par « le patronat ».

Pneus et palettes ont été brûlés devant les grilles de l’usine avant le départ du cortège sous une pluie fine.

La marche de protestation s’est déroulée dans le calme avant le retour des personnes mobilisées devant l’usine.

Description : Manifestation contre la fermeture de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon jeudi 24 octobre.

Manifestation contre la fermeture de l’usine Michelin de La Roche-sur-Yon jeudi 24 octobre. (©Journal du Pays Yonnais)

Le cortège s’est élancé depuis l’usine

 

Suite de la manifestation devant les Flâneries

                                 

 

                        

Suivez le direct de l'événement

samedi 04 mai

18h31

C'est la fin de ce direct consacré à la mobilisation des Gilets jaunes à La Roche-sur-Yon. Merci de nous avoir suivis.

18h02

Du côté du centre-ville de La Roche-sur-Yon, des commerçants avaient baissé les rideaux : 

 

18h00

Les pompiers terminent d’éteindre le feu allumé sur le rond-point des Établieres à La Roche-sur-Yon. Le cortège des Gilets jaunes s’est dispersé :

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/e46e667b-d18e-4d43-9c19-0fca651ad305.jpgOuest-France

 

17h53

Des images du feu prises par Franck Dubray, reporter sur place : 

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/57e79ac6-4bb1-432d-8609-43fe8e227163.jpgFranck Dubray/Ouest-France

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/ecda2b28-a1c8-4cc8-8d8c-1683992a768e.jpgFranck Dubray/Ouest-France

 

17h51

Les pompiers arrivent sur place : 

 

17h46

Un impressionnante fumée noire se dégage : 

 

17h40

Des Gilets jaunes sont aux rond-point des Etablières. Ils sont environ 200 :

 

17h18

Une poubelle est en feu près des Flâneries : 

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/ec54ca22-a0d8-42d5-b276-e50a38c182cf.jpgFranck Dubray/Ouest-France

 

17h16

Les Gilets jaunes rebroussent chemin : 

 

17h12

Des gaz lacrymos ont bien été tirés près des Flâneries : Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/f627cc5e-9370-44c5-b2af-e7b5688224ae.jpgFranck Dubray/Ouest-France

 

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/e7e0a9fb-a3ae-4bf4-9ee8-07d7aed7a601.jpgFranck Dubray/Ouest-France

 

17h08

D'après Céline Bardy, reporter sur place, des manifestants font demi-tour après, semble-t-il, un nouveau jet de gaz lacrymos aux abords du centre commercial : 

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/c0efdafc-52c2-4367-ac59-10248896ba82.jpgOuest-France

 

17h07

Les manifestants sont arrivés au centre commercial : 

 

16h57

Le cortège poursuit sa route vers les Flâneries :

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/0742d6ce-f6bf-442f-b856-a40a0669eaae.jpgOuest-France

 

16h50

Les forces de l'ordre sont également aux Flâneries : 

 

16h48

Les manifestants sont sur les chantiers : 

 

16h47

Les Gilets jaunes se sont dirigés vers les Flâneries : 

 

16h06

Une personne légèrement blessée vient d'être prise en charge par les Street Médics, place Napoléon, constate Elisabeth Petit, reporter Ouest-France, qui suit la manifestation : 

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/d79dbe96-8241-479d-b709-52386dda6098.jpgOuest-France

 

16h04

Nouveaux tirs de gaz lacrymogènes par les forces de l'ordre : 

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/7d936b13-d28d-4092-ad9b-5976dcd592c6.jpgFranck Dubray/Ouest-France

 

16h02

Place Napoléon : 

 

15h48

Nouvelle tension entre forces de l'ordre et manifestants : 

 

15h44

Le cortège des Gilets jaunes est de retour place Napoléon. Les manifestants et les forces de l’ordre jouent au chat et à la souris dans le Pentagone :

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/065d37ef-7274-4040-9278-ff9d59e93deb.jpgOuest-France

 

15h36

La manifestation des Gilets jaunes, à La Roche-sur-Yon, se poursuit, toujours dans le Pentagone, un périmètre interdit par un arrêté préfectoral pris vendredi matin : 

 

15h28

L'entrée de la préfecture est bien gardée, constate notre reporter sur place, Céline Bardy : 

 

15h24

La manifestation continue dans le Pentagone : 

 

15h10

Première images de tension à La Roche-sur-Yon : 

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/18f58752-3d73-4861-bd19-547d1e12e325.jpgFranck Dubray/Ouest-France

Description : https://images.scribblelive.com/2019/5/4/8ac21708-6b69-4748-97e7-83b67032a192.jpgFranck Dubray/Ouest-France

 

 

 

                       

                 

les Municipales

Mercredi 23 octobre, la République En Marche a officiellement apporté son

soutien à Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon, pour les Municipales de 2020.

Publié le 24 Oct 19 à 11:46

Description : La République En Marche a apporté son soutien à Luc Bouard pour les Municipales de 2020.

La République En Marche a apporté son soutien à Luc Bouard pour les Municipales de 2020.

Luc Bouard l’attendait. Il est arrivé mercredi 23 octobre. La commission nationale d’investiture de la République En Marche a

décidé d’apporter son soutien au maire de La Roche-sur-Yon pour les Municipales de 2020.

L’édile, face à la marcheuse historique Delphine Berthelot qui briguait l’investiture du parti fondé par Emmaneul Macron, a finalement

remporté la mise. De quoi consolider sa candidature après avoir reçu le soutien officiel du Modem et d’Agir.

Le rassemblement est indispensable pour continuer à bâtir sereinement un projet au service des Yonnais et au bénéfice de la

@larochesuryonfr. LaRem a clarifié sa position. Le @MoDem applaudit le soutien apporté à la candidature de rassemblement de

@Lucbouard. #Municipales2020

:( La Roche-sur-Yon : le Modem rejoint Luc Bouard dans la campagne pour les municipales )

« Ce soutien s’inscrit dans une démarche de rassemblement de la droite et du centre. La majorité présidentielle s’inscrit entièrement

dans ce projet puisque le Modem et Agir avaient déjà annoncé leur soutien au maire sortant. Désormais, le comité doit regarder

devant et continuer d’alimenter le futur programme pour les Yonnaises et les Yonnais. Le travail que nous avons commencé, il y

a de longs mois, prendra toute sa place dans ce rassemblement incarné par Luc Bouard », a indiqué Aurélien Roho, animateur du

comité LREM de La Roche-sur-Yon et nouveau chef de file du parti pour les Municipales.

                   

  

La Roche-sur-Yon : des nouveaux terrains et une tribune au

stade Desgrange

La Ville de La Roche procède à la rénovation du terrain synthétique du stade

Desgrange. Le rectangle lifté sera bordé d'un nouveau terrain à cinq et d'une

tribune de 100 places.

Publié le 18 Nov 19 à 21:12

Description : Le terrain synthétique de Desgrange, vieux de douze ans, va être changé. Il sera bordé par une nouvelle tribune de 100 places et un terrain à cinq.

Le terrain synthétique de Desgrange, vieux de douze ans, va être changé. Il sera bordé par une nouvelle tribune de 100 places et un

terrain à cinq. (©JPY)

Le terrain synthétique du stade Desgrange vire au noir. Foulée aux pieds depuis son installation en 2007, la pelouse en plastique se

dégrade. Sous l’effet du tassement, les petites billes en pneus recyclés remontent à la surface. Un cauchemar pour les sportifs.

« On en retrouve partout, dans les chaussures, les chaussettes, les gants… » tempête un père de famille.

Un terrain homologué National 3

Pour répondre aux besoins des clubs, la Ville a décidé d’investir 789 927 € dans la rénovation du terrain synthétique. Profitant du chantier, les élus

ont souhaité y ajouter un terrain de foot à cinq (30 m x 20), une tribune de 100 places avec espace de convivialité et stockage, et un tunnel reliant

les vestiaires à la pelouse. Le tout pour 923 464 €, éclairage compris.

Des aménagements qui permettront « au terrain d’être homologué pour des matches de National 3 », assure Sébastien Allain, adjoint aux sports. De

quoi soulager le gazon de Desgrange, particulièrement malmené l’hiver.

« Plus de pneus recyclés »

Mais cette fois-ci « plus de pneus recyclés ». Échaudée par la polémique sur la toxicité des terrains synthétiques, la Ville a opté pour des produits

moins toxiques comme « les granulats en caoutchouc EPDM ».

De quoi répondre au confort des usagers (30 % de scolaires, 70 % de licenciés sportifs), principalement issus de La Roche Vendée Football et du

FCY rugby.

La Ville ne compte pas s’arrêter là. « Il nous faut quatre terrains synthétiques à La Roche. Nous en avons déjà deux avec celui-ci et le terrain de

Saint-André-d’Ornay. Si on repasse (NDL : Municipales 2020), on envisage d’en construire deux autres. Peut-être aux Terres-Noires, au Bourg,

aux Robros ou à la Courtaisière », avance l’adjoint aux sports.

Début de chantier en novembre

En attendant, les travaux vont se concentrer sur le terrain annexe de Desgrange durant ce mois de novembre. « Un chantier qui va bien au-delà du

changement de moquette », précise Aurélia Gateau, directrice des sports.

« Nous allons entièrement drainer le terrain (120 m x 75), avant de poser le nouveau revêtement. » Avec une mise en service prévue pour septembre

2020. Une nouvelle surface qu’il conviendra de renouveler en 2032. La durée de vie moyenne d’un terrain synthétique étant de 12 ans.

 

                    

                           

                             

 

                          

 

  

Mercredi 20 novembre 2019 11:40 - (La) Roche-sur-Yon

La Roche-sur-Yon. La magie de Noël se prépare

...

Description : logo Ouest-FranceDescription : photo super noël approche… la preuve le grand sapin est arrivé place napoléon. © ouest-france

                                         Super Noël approche… La preuve le grand sapin est arrivé place Napoléon.© Ouest-France

Il mesure près de 13 m de haut et va être installé place Napoléon. Le sapin de Noël, tout

droit venu du Jura, lance le temps des fêtes en ville.

« Mon beau sapin, roi des forêts… » Le grand conifère de la place Nap’ mesure près de 13 mètres de haut. Originaire d’une pépinière écoresponsable

du Jura possédant le label FSC (Forest Stewardship Council – pour la gestion durable des forêts), il a été acheminé en position horizontale, ce mardi 19

novembre.

Il retrouvera sa stature, ce mercredi, à partir de 9 h. Les services techniques de la Ville procéderont dans les prochains jours à sa décoration. Après les fête

s, il sera, comme chaque année, broyé puis utilisé sous forme de paillage dans les massifs municipaux.

 

                                              

         

                                   mais le comble! on  vend en Vendée des exemplaires imprimés en Roumanie!!

                                     

                          

                 

 

                                   

         

                        

                                     et nous voilà en 2020...

        

               

           

                   

La Roche-sur-Yon. À quoi sert le forage sous la voie rapide ?

Description : photo le forage a démarré sur le site du crédit agricole pour rejoindre celui d’enedis, de l’autre côté de la voie rapide la roche-aizenay. © ouest-france

Le forage a démarré sur le site du Crédit Agricole pour rejoindre celui d’Enedis, de l’autre côté de la voie rapide La Roche-Aizenay

.© OUEST-FRANCE

Ce mardi 18 février, Enedis a fait réaliser un forage sous la voie rapide La Roche-

Aizenay pour passer un câblage électrique de 20 000 volts.

Ce mardi 18 février, les automobilistes n’ont pas réalisé qu’un forage était réalisé sous leurs roues, afin de passer un câblage électrique de

moyenne tension (20 000 volts) sous la voie rapide La Roche-Aizenay, entre le site du Crédit Agricole et celui d’Enedis situés près du rond-

point de l’Atlantique.

Ne pas perturber la circulation

« L’objectif était de ne pas perturber la circulation afin de remplacer 70 mètres de câbles électriques datant d’une trentaine

d’années, indique Josselin Boursier, directeur d’Enedis en Vendée. Nous allons installer un câble synthétique plus performant, qui

devrait être opérationnel environ 50 ans. »

Ce réseau électrique dessert 1 400 clients alimentés en basse tension sur les secteurs de la Brossardière et de Saint-André d’Ornay, et trois

clients alimentés en moyenne tension : le siège du Crédit Agricole, celui d’Enedis et le magasin Carrefour.

 

                             

                       Crues et inondations   / Mars 2020

    

             

Les jardins familiaux de La Roche-sur-Yon complètement inondés ce jeudi 5 mars.© Ouest-France

Il est tombé jusqu’à 30 mm d’eau dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 mars dans certains secteurs

en Vendée. Routes coupées, champs et parcs inondés… Les nombreuses photos, pieds dans l’eau,

témoignent des fortes pluies.

La pluie incessante qui s’est abattue cette nuit n’a épargné aucun secteur de la Vendée. Que ce soit du côté de Challans, Coex, La Roche-sur-Yon, Mareuil ou

Noirmoutier… Les images des dernières précipitations sont impressionnantes.

          

La Roche-sur-Yon

Au pied des tours de la Vignes aux Roses, à La Roche, le Yon va bientôt engloutir le petit pont qui l’enjambe habituellement :

                  

L’Yon en crue ce jeudi 5 mars. | Ouest-France Les jardins familiaux de Beaulieu-sous-la-Roche, route de Landeronde. | Ouest-France

                  

                 

Noirmoutier

À Noirmoutier, au Bois de la Chaize, l’eau est fortement montée. « Cela arrive tous les 4 à 5 ans », indique l’une des habitantes de cette maison.

« M ercredi, d’autres maisons dans un lotissement des Sableaux ont aussi été inondées. » Avec la pluviométrie importante de cette nuit, les nappes

phréatiques étant à saturation, l’eau ne s’évacue plus.

L’eau est montée est très haut, au Bois de la Chaize, à Noirmoutier. | Ouest-France

                     

Réaumur

Le Petit Moulin de Réaumur, sur le Grand Lay, à quelques kilomètres de sa source. | Ouest-France

                        

Le Langon

Jeudi matin, un groupe d’agriculteurs constate les dégâts dans un champ semé en blé complètement inondé, au Langon. | Ouest-France

                       

                        

Sainte-Cécile

À Sainte-Cécile, le Petit Lay déborde complètement. | Ouest-France Un champ inondé à Sainte-Cécile, ce jeudi matin. | Ouest-France

                         

                         

Saint-Vincent-sur-Graon

Au pied du barrage du lac du Graon, la D 73 qui relie Saint-Vincent-sur-Graon au Champ Saint-Père est coupée. La Marzelle, un affluent du Graon,

déborde de partout. | Ouest-France

                              

                          

Mareuil-sur-Lay

À Mareuil, image impressionnante du Lay toujours crue. | Ouest-France

                            

                  

                       

Saint-Sulpice-le-Verdon

À Saint-Sulpice-le-Verdon, cette photo envoyée par une internaute d’un champ inondé à deux pas de chez elle, route de l’Imbretière, qui s’inquiète : « J’espère que l’eau ne rentrera pas dans ma maison. »

Un champ inondé à Saint-Sulpice-le-Verdon. | DR

       

                                                      

                              

Montaigu

Le parc du Val d’Asson envahi par les eaux à Montaigu. | Ouest-France

                               

                                

Bazoges-en-Pareds

Le Loing s’approche des premières maisons du bas du bourg de Bazoges-en-Pareds. | Ouest-France

                            

                                

Mouchamps

La chaussée complètement inondée à Mouchamps. | Ouest-France

                                    

Saint-Denis-la-Chevasse

La Boulogne en crue à Saint-Denis-la-Chevasse. | Ouest-France Une maison du lieu-dit Essiré, à Saint-Denis-la-Chevasse, entourée d’eau après la crue de la Boulogne. | Ouest-France

                                    

Tiffauges

La Sèvre Nantaise en crue à Tiffauges au pont, à la limite du Maine-et-Loire | Ouest-France

La pluie n’a pas dit son dernier mot. De nouvelles précipitations sont attendues ce jeudi après-midi. Les cumuls pourront atteindre entre 20 et 40 mm par endroits.

 

                                                                                                                                  

 

 

 

                                 

                                   les élections 2020

12 h 15 à l’espace Prévert

Description : Raoul Mestre est allé voter à l'espace Prévert.

Raoul Mestre est allé voter à l’espace Prévert. (©JPY)

Le leader de La Roche autrement, Raoul Mestre a déposé son bulletin dans l’urne à l’espace Prévert.

12 heures : les premiers chiffres de la participation

A midi, la participation au premier tour des Municipales atteint 20,53 % à La Roche-sur-Yon, contre 27,62 % en 2014…

#Municipales2020 #lrsy pic.twitter.com/gjFemu2rdS

— Le Pays Yonnais (@LePaysYonnais) March 15, 2020

A midi, la participation atteint 20,53 % à La Roche-sur-Yon contre 27,62 % en 2014. En Vendée, le taux de participation

s’élève à 16,92%, contre 28,79% en 2014.

Lire aussi : Municipales : on vote à La Roche-sur-Yon et dans le Pays yonnais, mais avec prudence

11 h 45 à la Courtaisière

Description : Martine Chantecaille, chef de file La Roche solidaire et écologique.

Martine Chantecaille, chef de file La Roche solidaire et écologique. (©JPY)

Au bureau de vote 38 de la Courtaisière, Martine Chantecaille, chef de file La Roche solidaire et écologique

, a accompli son devoir citoyen.

Aux Terres-Noires, on ne badine pas avec l'hygiène. Les stylos du bureau de vote sont systématiquement passés

au gel hydro-alcoolique, après emargement. #Municipales2020 pic.twitter.com/iMsZZcGEkU

— Le Pays Yonnais (@LePaysYonnais) March 15, 2020

11 h 15, à la maison de quartier des Pyramides

Description : Nicolas Hélary, leader des Voies citoyennesNicolas Hélary, leader des Voies citoyennes (©JPY)

Nicolas Hélary, leader des Voies citoyennes, dépose sa voix dans l’urne à la maison de quartier des Pyramides.

11 heures : les premiers chiffres de la participation

A 11 heures, le taux de participation est de 8,84 % dans les 39 bureaux de vote de La Roche-sur-Yon.

A 11 heures, le taux de participation est de 8,84 % dans les 39 bureaux de vote de La Roche-sur-Yon.

#Municipales2020 #lrsy pic.twitter.com/YOK897IQqJ

— Le Pays Yonnais (@LePaysYonnais) March 15, 2020

10 h 30 sur le Pentagone

Description : Luc Bouard, maire sortant, est allé voter à 10 h 30, à l'école André-Malraux

Luc Bouard, maire sortant, est allé voter à 10 h 30, à l’école André-Malraux (©JPY)

Luc Bouard, maire sortant, est allé voter dans l’un de ses fiefs, à l’école maternelle André-Malraux, en plein coeur du Pentagone.

9 heures aux Terres-Noires

Description : Gilles Robin au bureau de vote des Terres-Noires.

Gilles Robin au bureau de vote des Terres-Noires. (©JPY)

Le candidat de la Liste ouvrière, Gilles Robin, est venu faire son devoir d’électeur au bureau de vote des Terres-Noires. A 9 heures,

seulement 29 bulletins étaient enregistrés.

8 h 30 à la mairie annexe du Bourg

Description : de

Stéphane Ibarra, tête de liste Engageons-nous pour La Roche-sur-Yon (©JPY)

8 h 30 ce matin, au bureau de vote de la mairie annexe du Bourg. Stéphane Ibarra, tête de liste Engageons-nous pour La Roche-sur-Yon,

est le premier des six candidats à déposer son bulletin dans l’urne.

Par : Nicolas Pipelier| +Le Journal du Pays Yonnais+Élections Municipales+Politique

 

Coronavirus. Le maire de La Roche-sur-Yon instaure un couvre-feu

Sans attendre la décision du préfet, qui devrait intervenir cette semaine, Luc Bouard, le maire de La Roche-sur-Yon a décidé de prendre une mesure de

couvre-feu dans la ville.

Le maire explique ainsi cette décision encore plus contraignante pour la population. « Si la très grande majorité de nos concitoyens appliquent les

recommandations, il y a toujours des comportements inadmissibles. Ces gens se mettent en danger, mais surtout les autres. »

Dans un communiqué, la ville précise les modalités de ce couvre feu. Le déplacement et la circulation de toute personne hors de son domicile est interdit

t sur ce créneau horaire (20 h-6 h) jusqu’au 31 mars. Seuls sont autorisés les déplacements pour motif de santé, familial impérieux ou assistance à une

personne vulnérable ; les déplacements professionnels des personnes dûment habilitées en raison du caractère essentiel de leurs missions (soin et assistance,

forces de sécurité et de salubrité, professionnels liés aux besoins de première nécessité, personnes justifiant d’une nécessité impérieuse qui ne saurait être

différée à une heure diurne, notamment les services de la Ville , de l’Agglomérationou du centre communal d’action sociale.