Voyage en Corse

     Depuis le temps que j'en rêvais!

    Je n'ai pas été déçue!  qu'on y arrive par mer ou par les airs les paysages sont fantastiques!

(et je ne vais pas m'amuser à mettre des "cartes postales" de tous les monuments touristiques des villes,que l'on peut voir

partout.;. il ya des choses plus intéressantes.)

                                                                 La Côte

au fil de l'eau,  sculptures naturelles, vestiges  de "défense", vieux villages et petits ports..

                                                                l'intérieur

 que ce soit le maquis, les châtaigneraies, les oliveraies ou  un tas de plantes fleuries ou aromatiques,

 c'est toujours une  nature exubérante , pleine de couleurs et d'odeurs

 

Pays de contrastes  on y trouve encore de la neige en plein été!

ca et là des vestiges de consructions anciennes

                   

                  

     On découvre de vieux villages,tantôt aux toits de lauzes, tantôt aux toits de tuile

Toutes les vieilles maisons sont en  pierre Malheurement certaines ont été crépies et les nouvelles

sont n parpaings

                              

               

                

                

                                      

vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvcertains murs sont en schistes

bvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv

Des routes en lacets, des cultures en gradins,

un petit train archaïque..

mais dest ravaux gigantesques ont été entrepris pour créer une ligne plus rapide et moderne

des montagnes et des vallées, des criques avec des rochers abrupts ,des gorges, des torrents..

                

                 

                

 et surtout au beau milieu des routes, comme si les voitures  n'existaient pas encore, des vaches

(et même des taurillons!), des chèvres, des cochons (et même des hybrides sangliers-porcs!)

                                     

                  et, je n'en ai vu qu'en Corse!!! des vaches se font bronzer tranquillement sur les plages!

                               

               des plages de sable fin (ou.. d'amiante! et oui! ce  n'est pas une blague!)

mais on peut découvrir aussi un aspect moderne de la Corse: les barrages

et dans les villes des coutumes bon-enfant, méridionales

les gens sur les terrasses, du linge aux fenêtres et aussi des installations vétustes:des fils electriques

sans protection qui courent le long des façades!!, (cela me rappelle mes années de jeunesse en Espagne!)

 

Dans certains villages  comme Sartene les processions de semaine sainte sont encore la tradition

                      

Pour visiter  les villes sans trop se fatiguer le plus simple est d'emprunter le petit train!

un marché avec, bien sûr, les produits locaux; charcuterie ou aliments à base de farine de châtaigne

mais aussi poissons méditerranéeens

des souvenirs historiques (parfois sujets à caution:) La maison natale de Christophe Colomb

à Calvi qui était alors sous la domination gênoise

Né en 1451, à Gênes disent les Italiens, à Calvi disent les Corses (qui était d'ailleurs gênoise à cette époque.,d'où la confusion..;).

et..  beaucoup d'Espagnols sont persuadés qu'il est espagnol: !

Des marins bretons, basques ou scandinaves avaient déjà accosté dans le nord de l'Amérique, à Terre-Neuve ou au Labrador ; le Dieppois Jean Cousin avait, dit-on, abordé à l'embouchure de l'Amazone dès 1488 ; mais on n'avait retiré de ces voyages ni profit ni enseignement.

Colomb croyait alors que l'océan séparant l'Europe des Indes n'était pas très large, et il forma peu à peu le projet de le traverser.  

Et  aussi le chanteur qui était la coqueluche de nos grands mères!! Tino Rossi ;dont on peut encore voir la très grande

propriété en bord de mer, près d'Ajaccio et aussi le tombeau , presqu'enface: en Corse on a

le culte des morts qui ont droit pour leur repos éternel à de vrais petits palais en pierre de taille

(celui de Tino Rossi est l'un des plus modestes!!!)

                              

Un autre chanteur  corse: Antoine (Pierre Antoine Muraccioli) Aprés ses élucubrations et ses voyages il s'y est retiré                

et bien sûr on trouve un peu partout des endroits dédiés à la Colomba de  notre Prosper Mérimée!!!

Il s'est d'ailleurs inspiré d'un personnage réel.;

Colomba a pour thème la vendetta, guerre privée de vengeance entre familles qui se « faisaient elles-mêmes justice »,

et dans le cadre de laquelle la famille dont un membre avait été offensé se devait d’exercer sa vengeance contre la famille de

l’offenseur.et j'ai découvert une "figure" aimée et admirée de tous les Corses , Pascal Paoli .S'il avait gagné,

Napoléon n'aurait pas été français et l'histoire de France aurait été bien différente! Il s'en est fallu de peu!!!

 on peut découvrir ausi des souvenirs d'échaufourées récentes..Les indépendantistes corses sont

toujours là..

et voilà l'explication de l'emblème corse..

                                                                         Ajaccio

Bien que Napoléon n'y ait passé que son enfance et ne se soit guère soucié plus tard de la Corse,

on sent sa présence partout, maison natals, diverses places..

les volets sont très originaux, je n'en ai vus ainsi qu'en Corse!

                   

                  

Ls maisons sont sobres, sans balcons ni fioritures ,les façades généralement de couleur crème

ou ocre clair

Les restaurants abondent, dans les ruelles ou sur le port

La Citadelle est là pour rappeler la défense passée des corses contre les envahisseurs

La citadelle d'Ajaccio accueille les militaires depuis plus de 500 ans. Elle faisait partie de la vieille ville génoise. Elle

dispose de nombreux bâtiments intra-muros. De nombreux projets d'aménagement la concernent : centre culturel,

centre artisanal, espace touristique ... L'armée ne se prononce pas sur son éventuel déménagement.

             

       Les autres monuments n'ont guère d'intérêt...

      Les Corses se sont engagés à fond das la deuxième guerre mondiale

 Une commémoratoion du 8 Mai est l'occasion de rendre hommage aux anciens

 

  

 

 

 

 

 

il est temps de retourner sur le continent...

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 Mais,cerise sur le gâteau, j'ai pu satisfaire une autre passion: j'ai été aimablement reçue par mon ami Dominique , directeur

d'A Cupulatta  et j'ai apprécié comme il se doit le parc des tortues

Il y a bien des années que je souhaitais visiter la Corse....

L'ancien président de l'ATGO  Dominique Hubert est maintenant Directeur du parc animalier

A Cupulatta .Donc je  n'ai pu résister à la tentation .....

J' ai été  accueillie très chaleureusement par lui même,  son épouse Jacqueline , le propriétaire

du parc Philippe Magnan  et son fils Christophe  .

Je viens d'y passer plusieurs jours  et j'en ferai un compte rendu dans la rubrique "reportages

et expositions" .Mais tout de suite quelques petits aperçus :

                                       D Hubert et moi même à l'entrée du Parc

                   

                                        et une bonne  nouvelle!

Pendant mon séjour  toute l"équipe a eu la joie d'assister à la naissance d'un bébé geochelone

platynota:fait rarissime en captivité..

..

                                         La Corse et les sculptures naturelles.

Les massifs montagneux ont subi l'érosion  Parmi les "sculptures" ainsi fabriquées on peut

disitnguer une tortue ,et même la tête d'une deuxième,

                          

                                        La Corse et les animaux

      Assez souvent des tortues sauvages traversent les routes, ou sont aperçues lors de   randonnées

pédestres.Je n'ai pas eu cette chance mais...partout sur les routes de montagne, sinueuses et étroites,

on fait la rencontre de vaches et même de taurillons!, de chèvres, de moutons qui divaguent librement!

!