Régalez vous...:-)

quelques petites remarques et documents sur les aliments,

et leurs condiments..

 

Onze aliments qui donnent encore plus faim

Vous avez très faim ? Ne vous jetez pas sur n’importe quel plat ! Certains aliments ont surtout le pouvoir de vous donner envie de

manger, encore et encore. Leurres pour l’organisme, ersatz de nutriments, ce sont de véritables imposteurs. Voici une liste de choses

(bonnes ou moins bonnes) dont il vaut mieux ne pas abuser.

« La faim est le résultat de nombreuses interactions complexes qui se produisent dans l’estomac, les intestins, le cerveau,

le pancréas, et la circulation sanguine », explique une médecin et physicienne américaine, Sue Decotiis, au magazine Health. Voici

quelques aliments qui, d’après elle et de nombreux nutritionnistes, remplissent l’estomac sans nourrir le corps.

Le pain blanc

                              

(Photo : ElinorD)

La farine blanche utilisée pour cuire le pain blanc a été dépouillée de son enveloppe extérieure, ce qui appauvrit la teneur en fibres du

grain complet. Dans une récente étude espagnole, les chercheurs ont suivi les habitudes alimentaires et le poids de plus de 9 000

personnes et constaté que ceux qui mangeaient deux portions ou plus de pain blanc par jour étaient 40 % plus susceptibles d’être

en surpoids sur une période de cinq ans que ceux qui ont mangé moins.

Les jus de fruits

                      

(Photo : DR)

Les smoothies sont à la mode, mais ces boissons « saines » contiennent tout le sucre de votre fruit préféré, et presque pas de fibres.

Boire un verre de jus peut augmenter votre taux de sucre dans le sang, qui redescendra rapidement. Mieux vaut manger les fruits entiers !

Les gâteaux apéro

                        

(Photo : DR)

Il y a une raison pour laquelle vous avez envie quelque chose de sucré après avoir vidé un sac de chips. Les mélanges à grignoter salés

sont plus rapides à digérer que les glucides simples, et grâce à un phénomène connu sous le nom de satiété sensorielle spécifique, vous

pouvez sentir que votre estomac est rempli de sel. Vos besoins de douceur vont donc encore se faire sentir. Alors préparez-vous à manger

de quoi remplir deux estomacs.

Les fast-foods

                                       

(Photo : DR)

À peu près tous les ingrédients de la restauration rapide sont conçus pour vous donner envie de manger. Par exemple, les gras enflamment

l’intestin, ce qui peut nuire à la capacité du corps à produire des neurotransmetteurs de régulation de l’appétit. Pendant ce temps, le tube

digestif absorbe rapidement le glucose fructose (courant dans les petits pains, les condiments et les desserts), ce qui provoque des pics

d’insuline et encore plus la sensation de faim.

Enfin, on trouve dans les fast-foods d’énormes portions de sel qui peuvent stimuler la déshydratation. Des symptômes qui ressemblent

étroitement à la faim ou à la soif, alors que votre corps n’a plus besoin de rien.

 

L’alcool

                 

(Photo : Kozzmo)

Trois doses d’alcool suffisent à réduire la production de leptine, dite « hormone de satiété » qui régule les réserves de graisses dans

l’organisme et l’appétit, tout en épuisant les glucides emmagasinés dans votre corps. Résultat : votre estomac appelle les collations salées,

et vous vous déshydratez. Rien de pire pour manger n’importe quoi.

Les pâtes blanches

                  

(Photo : Guillaume Frozman CALAS)

Même problème qu’avec le pain blanc : les grains de blé sans leur enveloppe nourrissent moins bien que le blé complet. Le problème,

c’est qu’il est très facile de manger beaucoup trop de pâtes. Lorsque vous surchargez votre corps avec des glucides simples, votre pancréas

est surmené.

Rapidement votre taux de sucre dans le sang chute et vous êtes affamé. Autre question à se poser : que versez-vous sur vos pâtes ? Si

c’est une sauce achetée en magasin, elle contient probablement encore plus de sucres qui « dopent la faim ».

Le glutamate monosodique (MSG)

                   

(Photo : Kent Wong)

Vous ne savez probablement pas ce qu’est le MSG (ou GMS), mais votre corps, lui, le connaît bien. C’est un acide aminé non essentiel

classé comme « gras » par la FDA (organisme américain de surveillance des aliments et des médicaments) et comme additif alimentaire

par l’Union européenne. Cet exhausteur de goût est souvent présent dans la nourriture chinoise, les légumes en conserve, les soupes,

les viandes transformées, et même la bière et la crème glacée.

Des études ont montré que ce produit chimique augmentait de 40 % l’appétit, et selon une étude publiée dans la revue Obesity, les personnes

qui consomment le plus de MSG sont près de trois fois plus susceptibles de devenir obèses que celles qui n’en mangent pas du tout. En gros,

elle émousse les effets de la leptine et plus vous consommez de MSG, plus vous grossissez.

Les sushis

                            

(Photo : Beyer)

Étonnant non ? Vous qui pensiez manger sainement avec du poisson frais et quelques légumes, en réalité vous aller manger plus de riz qu’autre

chose. Certains sushis contiennent plus de 30 grammes de glucides, soit l’équivalent de trois tranches de pain blanc. Si vous ne mangez rien

d’autre, les rouleaux de sushi sont assez rapidement digérés et vidés de l’estomac sans un niveau élevé de nutriments rassasiants comme les

fibres ou les protéines.

Les édulcorants

                     

(Photo : DR)

Qu’ils se trouvent dans votre alimentation ou saupoudrés dans votre café, les édulcorants artificiels (aspartame, sucralose, saccharine et autres)

excitent vos cellules du cerveau, en leur faisant croire qu’elles sont sur le point d’obtenir une portion d’énergie (des calories), puis les laisser

tomber au milieu du gué. Résultat : vous allez vous jeter sur les bonbons pour compenser la déception. Au fil du temps, ce processus peut

affecter les centres de contrôle de la faim du cerveau.

Les céréales pour enfants

                    

(Photo : DR)

De la farine blanche généreusement saupoudrée de sucre : voilà typiquement le petit-déj’qui provoque des piques d’insuline. Manger une telle

charge glucidique dès le matin, quand les niveaux de cortisol sont à leur plus haut (soit une plus faible capacité à métaboliser les sucres ingérés)

est une véritable attaque pour le corps.

Les Chocotrucs conduisent directement à la fatigue et la faim. Mieux vaut les céréales avec des grains entiers ou du son, qui contiennent au moins

5 grammes de fibres et moins de 5 grammes de sucre par portion.

Les pizzas

              

(Photo : ElfQrin)

Là, il faut reconnaître que ça devient dur. Qui n’aime pas les pizzas ? Pourtant, la combinaison de la pâte de farine blanche, des huiles hydrogénées,

des fromages fondus et des conservateurs peuvent déblayer votre taux de sucre dans le sang et votre production d’hormones de satiété.

Cela dit, si vous faites une pizza maison avec de la pâte de blé entier et le dessus avec de la viande maigre, beaucoup de légumes, et juste une pincée de

fromage, alors vous aurez un repas fibré et protéiné moins susceptible de vous donner faim au bout d’une heure.

                                       

Cinq super épices à mettre dans vos assiettes

Réduction des inflammations, stimulation du métabolisme… Les bénéfices des épices sur la santé sont variés,

il ne faut donc pas hésiter à en ajouter à vos plats. En voici cinq dont les qualités nutritives ne sont plus à prouver.

Le curcuma

Le curcuma aide à brûler les graisses. (Photo d’illustration : Pixabay)

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/16364/NextGenData/Image-1024-1024-3476987.jpg?t=%22a57fb7702fe344464da7cfad8eba12a2gzip%22

Cette épice possède des propriétés thermogéniques, c’est-à-dire qu’elle aide à brûler des graisses grâce à la chaleur

qu’elle génère durant la digestion. Une autre des qualités du curcuma réside dans sa capacité à réduire les inflammations

, ce qui peut être bénéfique pour les personnes souffrant d’arthrose. Cependant, la curcumine contenue dans cette

épice est absorbée en faible quantité par l’organisme, il convient donc d’en prendre sous une forme adaptée pour en

tirer tous les bénéfices.

La cannelle

La cannelle est utilisée dans la médecine traditionnelle indienne. (Photo d’illustration : Pixabay)

 

LDescription : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/16364/NextGenData/Image-1024-1024-3476988.jpg?t=%22a57fb7702fe344464da7cfad8eba12a2gzip%22a cannelle réduit

les taux de sucres et de gras dans le sang, une propriété utile pour les personnes souffrant d’un diabète de type 2. Dans

l’ayurvéda, une médecine traditionnelle indienne, il est conseillé de prendre une cuillère à soupe de jus d’aloe vera

saupoudrée de cannelle pour parer aux envies de sucreries. Par ailleurs, la cannelle aiderait aussi à avoir un meilleur sommeil.

Le fenugrec

Malgré son côté amer, le fenugrec dispose de propriétés intéressantes. (Photo d’illustration : Pixabay)

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/16364/NextGenData/Image-1024-1024-3476989.jpg?t=%22a57fb7702fe344464da7cfad8eba12a2gzip%22

Le côté amer du fenugrec cache des propriétés diététiques intéressantes. Cette plante très riche en fer stimule et apaise

le système digestif. Le fenugrec peut aussi aider à réduire les ballonnements et les inflammations. En outre, il aurait des

effets positifs sur la libido masculine, en boostant l’énergie et l’endurance sexuelle des hommes.

Le gingembre

La réputation du gingembre n’est plus à faire… (Photo d’illustration : Fotolia)

 Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/16364/NextGenData/Image-1024-1024-3476990.jpg?t=%22a57fb7702fe344464da7cfad8eba12a2gzip%22

Cette plante dispose de propriétés thermogéniques, améliore la circulation sanguine et calme l’estomac grâce à un

composant chimique appelé gingérol. Selon une étude publiée en 2010 dans le journal Bioorganic and Medicinal

Chemistry, le gingembre aiderait à lutter contre l’anxiété en agissant sur les récepteurs de sérotonine dans le cerveau.

Le cumin noir

Le cumin noir permet de lutter contre les effets du stress. (Photo d’illustration : Wikimédia Commons)

 Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/16364/NextGenData/Image-1024-1024-3476991.jpg?t=%22a57fb7702fe344464da7cfad8eba12a2gzip%22

Comme le curcuma, le cumin noir aide à réguler les niveaux de sucre dans le sang. Il contient aussi du thymol, un

composé chimique bon pour la digestion, aussi utilisé pour traiter des problèmes respiratoires. C’est aussi une

plante adaptogène, c’est-à-dire qu’elle aide le corps à lutter contre les effets du stress.

 

 

                     

                               Herbes aromatiques

 

              

                                                                          Ne gaspillons pas!

                                                                                           

voici la liste des 18 aliments que nous pouvons manger même périmés : 

  1. Le miel:                 
> Le miel peut se garder toute la vie! Il est sans aucun danger, même des dizaines d'années après l'avoir ouvert. Le miel peut changer de couleur ou se cristalliser au fil du temps mais ça ne le rend pas mauvais pour autant. Pour qu'il conserve toute sa saveur, conservez le miel dans un endroit frais et dans un récipient bien fermé. Si le miel se cristallise, placez simplement le pot ouvert dans de l'eau chaude.

  2. Le Riz:       
> Le riz blanc, sauvage, arborio, jasmin et basmati ont une durée de vie quasi infinie. Seule exception, le riz brun. Comme il contient davantage d'huile, il se conserve moins longtemps que les autres types de riz. Mais il reste tout à fait mangeable sans risques au moins 2 ans après la date de péremption. Dans tous les cas, conservez le riz au frais et au sec. Une fois que le sachet est ouvert, mettez le riz dans un récipient hermétique. Pour qu'il garde toute sa saveur, placez le riz dans le réfrigérateur ou dans le congélateur.

  3. Le sucre                     
> Le sucre blanc, brun ou en poudre ne se périme jamais car les bactéries ne peuvent pas s'y développer. Le plus difficile avec le sucre est de l'empêcher de durcir. Pensez à conserver le sucre dans un endroit frais et sec. Pour empêcher le sucre de devenir dur comme de la pierre, placez-le dans un récipient hermétique. Cela empêche l'humidité de pénétrer. 

  4. Le chocolat:                  
> Vous avez retrouvé une vieille tablette de chocolat au fond du placard? Vous hésitez à le manger? Pas de souci ! Vous avez jusqu'à 2 ans après la date limite indiquée pour le déguster. Ce serait quand même dommage de jeter cette bonne tablette de chocolat aux noisettes, non?

  5. Les yaourts:                       
> Vous êtes du genre à respecter les dates de péremption des yaourts? Eh bien, sachez que les yaourts peuvent se consommer 3 mois après la date de péremption! Et oui, plus besoin de se dépêcher pour tous les manger! Maintenant que vous le savez, vous allez pouvoir éviter pas mal de gâchis à la maison.

  6. L'extrait de vanille pur:             
> Vu le prix de l'extrait de vanille, c'est important de savoir que vous pouvez le conserver à vie! . Vous n'aurez jamais besoin d'en jeter une seule goutte. Pour que l'extrait de vanille garde toute sa saveur, conservez-le dans un endroit frais, dans un placard à l'abri de la lumière et dans un récipient bien fermé.

  7. Les pâtes:
>>
Les pâtes dures, y compris celles vendues en vrac, se gardent des années après la date de péremption. L'exception étant bien évidemment les pâtes fraîches, où il faut respecter la date indiquée sur le paquet. Les pâtes sont donc un aliment que vous pouvez facilement acheter en gros si vous tombez sur une promo au supermarché.

  8. Le vinaigre blanc:
>  Saviez-vous que le vinaigre blanc ne s'utilise pas que pour faire le ménage? On peut aussi l'utiliser pour les marinades et les vinaigrettes de salades. Dans tous les cas, sachez qu'il ne bougera pas d'un poil au fil des années. Conservez-le dans un placard à l'abri de la lumière et bien fermé.

  9. Le lait UHt:           
> À la différence du lait frais, le lait UHT est stérilisé. Vous ne prenez donc aucun risque à le boire jusqu'à 2 mois après la date de péremption. Il aura peut-être moins de vitamines et de sels minéraux, mais c'est tout. Et si vous avez dépassé les 2 mois, ne le jetez pas tout de suite. Découvrez notre article sur les 6 utilisations du lait périmé.

  10. Les boîtes de conserve:                       
> Vous hésitez à manger cette boîte de maquereaux qui est périmée depuis 2008? Ne la jetez pas et préparez votre assiette! Les boîtes de conserve ne se périment pas et peuvent être mangées tranquillement après la date de péremption indiquée. Tant que la boîte de conserve n'est pas cabossée, gonflée ou trouée, il n'y pas de risques. Vous pouvez manger vos vieilles sardines à l'huile sans souci.  

11. Les lentilles:                   
> Tout comme les pâtes et le riz, toutes les sortes de lentilles peuvent être mangées même périmées. Ce sont tous des produits secs, qui ne risquent rien. Vous pouvez les consommer plusieurs années après la date de péremption. Pour que les lentilles gardent leur saveur, pensez à les conserver à l'abri de la lumière dans un bocal fermé hermétiquement. Pareil pour les haricots secs, le dépassement de la date de péremption n'a aucun effet sur ce légume.

  12. Le fromage:                    
> Le fromage a le gros avantage de ne pas se périmer! Même quand il y a de la moisissure dessus. Oui, oui je vous jure. Moi aussi, j'avais du mal à y croire. Mais c'est pourtant la réalité. Plus c'est moisi, plus c'est bon! Pourquoi? Parce que le fromage, c'est déjà de la moisissure. Alors sortez-moi un morceau de pain et mangez ce vieux fromage qui empeste votre frigo depuis 3 mois.

  13. La fleur de maïs:
>
 La fécule de maïs et la fleur de maïs sont une seule et même chose.              
> Très utile pour épaissir les sauces et les puddings par exemple, la fleur de maïs (Maizena) peut se conserver à vie. Assurez-vous de la conserver à l'abri de la lumière et dans un récipient bien hermétique pour éviter l'humidité.

14. Le sel:            
> Que ce soit le simple sel de table ou les versions de sel plus sophistiquées (comme le sel de l'Himalaya), le sel est un exhausteur de goût qui ne se périme jamais. Pour que le sel ne durcisse pas, conservez-le dans un récipient dans un endroit sec.  

15. Les surgelés:       
> Ce qui est important ici, c'est de conserver les surgelés à -18°C. Dans ce cas, vous pouvez les manger plusieurs années après la date de péremption. Ils seront peut-être un peu moins bons au goût, mais aucun risque pour votre santé. Attention tout de même aux steaks hachés surgelés qui doivent être mangés dans les 9 mois qui suivent la date de péremption.

16. Le jambon cru et le saucisson:             
> Le jambon cru et le saucisson peuvent aussi être mangés périmés. Pas des années après la date, hein. Mais vous pouvez aller jusqu'à 2 semaines après la date de péremption indiquée sur le paquet.  

17. Les épices:     
>   Les épices ne se périment pas. Par contre, c'est sûr qu'elles peuvent perdre leur goût et devenir fades. Mais aucun risque pour votre santé. Vous pouvez mettre ces épices qui sont dans votre placard depuis des années sans vous prendre la tête.

  18. Le sirop d'érable:  
> Pour nos lecteurs canadiens, sachez que le sirop d'érable ne se périme pas. Vous pouvez le conserver au congélateur pour qu'il garde toute sa saveur pendant des années. Après l'avoir ouvert, conservez-le dans le frigo. Pour nos lecteurs français, sachez qu'en plus d'être excellent avec les crêpes, le sirop d'érable permet d'ajouter une super saveur à plein de plats différents, comme par exemple pour caramaliser des viandes ou des légumes au four.  
                              ..~   ~   ~   ~   ~   ~   ~   ~  
>                                                  ..

                                                      

                                                                             La digestion