L

 

             Le Puy du Fou   Historique

Le Puy du Fou, deuxième parc le plus visité de France (2,3 millions de visiteurs en 2018 et

112 millions d'euros de chiffre d'affaires), est une success story à part. Le groupe est composé

d'une association loi 1901, détenant une société par actions simplifiée qui gère le parc.

«100 % des bénéfices sont réinvestis. Il n'y a aucun argent public et zéro dividendes»,

 

Le meilleur parc de loisirs au monde est français. Le Puy du Fou a reçu à Los Angeles le Thea Classic Awards 2012,

sorte d'oscar de l'industrie du divertissement mondial. C'est la première fois qu'il est attribué à un parc de loisirs français.
 
Cette distinction est remise depuis 15 ans par les professionnels du secteur regroupés au sein de l'association internationale

Themed Entertainment Association, où sont représentés 700 parcs et spectacles dans une quarantaine de pays. Elle a été

accordée au Puy du Fou pour la qualité de l'ensemble de son œuvre, des installations aux spectacles, qui sont centrés en

partie sur l'histoire, des vikings aux chevaliers en passant par les mousquetaires de Richelieu. Des spectacles nocturnes

comme le célèbre "Cinéscénie", qui a lancé le site en 1978, ou "Le bal des oiseaux fantômes" sont aussi au programme.

Un parc "unique"
  
Le jury a souligné la qualité "unique" de ce parc, qui a acquis au fil des ans une réputation internationale. Le Puy du Fou,

en Vendée, est le quatrième parc de France avec 1,5 million d'entrées annuelles derrière Disneyland (15,7 millions de

visiteurs en 2011), le parc Astérix et le Futuroscope de Poitiers, au coude à coude autour de 1,8 million d'entrées.


Le parc de loisirs a été ouvert en 1989 après le lancement, en 1978, du premier spectacle. Le but était de combler les attentes

de spectateurs réticents à faire le déplacement pour seulement 01h30 de spectacle. Au départ, il proposait la reconstitution

d'un village XVIIIe siècle, un spectacle de chevaliers et "une petite dizaine d'animations". Le Puy du Fou est ouvert d'avril

à septembre. Le parc, qui s'étend sur plus de 300 hectares, a investi 24 millions d'euros sur ses saisons 2010 et 2011.

Et depuis, chaque année les spestacles sont améliorés, modernisés et mulripliés

 Le  nombre de visiteurs s'accroit régulièrement

la musique du puy du fou cinescenie a été créée par nick glennie smith il a également fait la musique du film le masque de fer 

                                                  

                                      la Cinéscénie

                       en 1978 un spectacle nocturne est créé en 1978 qui souhaite retracer l'histoire de la Vendée du

                      Moyen Âge à la Seconde Guerre mondiale à travers le destin d'une famille, les Maupillier. Cette

                      Cinéscenie, dans le cadre du château en ruine du Puy-du-Fou, est montée à l'initiative de Philippe

                       de Villiers2 avec l'aide de Jean Saint Bris, créateur de spectacles son et lumière et futur directeur

                      du Clos-Lucé, et d'une poignée de volontaires

                      Régulièrement, des modifications techniques ou scéniques ont été apportées au spectacle : à l'aire

                      scénique d'origine, constituée de l'avant-scène, de la terrasse du château, du ponton flottant et de l'île

.                      En 2003, une nouvelle musique originale est composée pour le spectacle par Nick Glennie Smith

                      . En 2005, le village des Ouches est agrandi d'une église. En 2008, un nouveau final voit le jour avec

                       130 jets d'eau d'une hauteur de 30 mètres. En 2009, la scène du « Rêve » est enrichie de projections

                     sur des arches d'eau et en 2010, une nouvelle mise en scène voit le jour. Depuis 2011, plusieurs scènes

                             sont entièrement remodelées chaque année. En 2014 le tableau du Marché est modifié et des

                             améliorations au niveau de la lumière se poursuivent en partenariat avec Koert Vermeulen.

 

                           

 

                               Création du Grand Parc (1989)

 

                                    Grands spectacles

 

                                                      Spectacles pour enfants

          Le Monde Imaginaire de La Fontaine : le repaire des enfants

                                             

 

                  

Encore un prix pour le Puy du Fou. A l’occasion du IAAPA Attractions Expo1 qui se tient jusqu’au 18 novembre à Orlando

(Floride, Etats-Unis), le jury international de la Themed entertainment association (THEA) vient d’annoncer qu’il a choisi,

parmi 700 parcs à thème dans le monde, d’accorder son prix de la ” Meilleure création du monde ” au spectacle ” Le Dernier

Panache “.

Le 22 avril 2017, le Puy du Fou recevra, officiellement, son titre  à Los Angeles. L’équivalent dans l’univers des spectacles des

« Oscars » du cinéma. De quoi faire la fierté du personnel du parc : ” Après son sacre européen il y a quelques semaines à

Vérone, « Le Dernier Panache » est aujourd’hui salué sur le sol américain par les professionnels du spectacle et des parcs de

loisirs, comme une innovation artistique majeure dans le monde. “

                                       

 

Juin 2016

            Puy du Fou. Dominique est dompteur de Neopter à la Cinéscénie

...

                                

                            

Dominique Baillat, avec un neopter, devant la tribune de la Cinéscénie. Il travaille au sein de l’équipe depuis

sa création, en 2014.© Ouest-France

, la grande fresque du parc vendéen est de retour. Dominique Baillat,a pour mission, avec son équipe,

de coordonner le ballet des drones.

Mission millimétrée.

La Cinéscénie est de retour en juin , pour 28 représentations, jusqu'au 10 septembre. Le millésime 2016 est d'ores et

déjà marqué par deux nouveautés650 nouveaux rôles ont été attribués (on dépasse ainsi la barre des 2500 acteurs sur

scène) et le ballet des drones devrait être de toutes les représentations.

Dominique Baillat, 49 ans, puyfolais depuis quinze années, est directement concerné par la seconde. Cet électromécanicien

de profession fait partie de l’équipe chargée des Neopter,ces bijoux technologiques créés il y a deux ans par le parc,

considérablement améliorés cette année.

Deux minutes

, son travail consistera, avec son équipe, à faire voler une flotte de dix Neopter, chargés de décors lumineux, au-dessus

de la scène de la Cinéscénie, afin de créer un ballet aérien,un anneau de lumière.

Durée de l’effet spécial: deux minutes. C'est peu, mais suffisant pour les nerfs. Et puis le potentiel de développement

est énorme. Ce passionné d'aéromodélisme, qui vit à Pissotte,en est conscient. "Il y a des gens issus du milieu du spectacle

qui se couperaient un bras pour être à ma place", conclut-il.

                                           

Grande Création originale 2016 : Le Dernier Panache

Jamais le Puy du Fou n'avait vu aussi grand ! Depuis 2016, une salle de spectacle incroyable vous attend pour vous présenter *

la création originale du Puy du Fou : Le Dernier Panache ! Le Théâtre des Géants, cette salle tournoyante sur-mesure de 7 500 m²

vous embarque au cœur de l'action pour un spectacle à 360° inspiré de faits réels. Pleine de prouesses technologiques, l'attraction

à obtenue le Thea Award 2017 de la "Meilleure Création du Monde" !

Dans ce spectacle 100% Puy Du Fou, vous découvrez les héros du XVIIIème siècle, de la Guerre d'Amérique à la Révolution

Française. Vous suivez le destin glorieux de « Charette », ce petit garçon effrayé par la mer qui se lance dans une folle aventure

pour devenir héros de la Guerre d'Indépendance Américaine. Destiné par son père à un grand avenir dans la Marine Royale,

il devient officier de marine Français et part pour de grandes batailles. Pendant la Révolution Française, il voit sa vie va basculer

en 1793 dans un ultime combat pour la liberté ! 

La musique et les décors vous projettent dans les plus grandes batailles navales de la Guerre d'Amérique aux côtés de Lafayette et

de l'Amiral de la Motte-Piquet. Les grands moments de la vie du héros se succèdent ainsi dans une multitude de décors réels et de

vidéo projection grâce à 30 acteurs dont 2 enfants formés à l'Académie Junior du Puy du Fou.
En quelques mots, un spectacle de grande envergure, haletant et émouvant, servi par une mise en scène unique au monde !

 

                             

 

                                             

 

Encore un prix pour le Puy du Fou. A l’occasion du IAAPA Attractions Expo1 qui se tient jusqu’au 18 novembre à Orlando

(Floride, Etats-Unis), le jury international de la Themed entertainment association (THEA) vient d’annoncer qu’il a choisi,

parmi 700 parcs à thème dans le monde, d’accorder son prix de la ” Meilleure création du monde ” au spectacle ” Le Dernier

Panache “.

Le 22 avril 2017, le Puy du Fou recevra, officiellement, son titre  à Los Angeles. L’équivalent dans l’univers des spectacles des

« Oscars » du cinéma. De quoi faire la fierté du personnel du parc : ” Après son sacre européen il y a quelques semaines à

Vérone, « Le Dernier Panache » est aujourd’hui salué sur le sol américain par les professionnels du spectacle et des parcs de

loisirs, comme une innovation artistique majeure dans le monde. “

 

                                        

 

 

     Puy du Fou. Le parc vendéen vise l'Espagne et lemarché chinois

 

                          Description : photo le puy du fou, un parc qui s’est forgé sa propre marque et séduit des pays étrangers. © franck dubray

 

Le Puy du Fou, un parc qui s’est forgé sa propre marque et séduit des pays étrangers.:

À 40 ans, le Puy du Fou a de grandes ambitions en laissant sa marque dans le monde.

Après les Pays-Bas et l’Angleterre, le parc vendéen vise l’Espagne et la Chine.

140 millions d’euros d’investissement pour l’Espagne, près de 300 millions d’euros pour la Chine.

Le Puy du Fou affiche ses ambitions à l’international.

En Espagne, les travaux devraient démarrer en 2019, à Tolède, « une ville plus que millénaire »

, souligne Nicolas de Villiers, président du parc vendéen.

Et la Chine, un pays qui a "une histoire d’une richessse exceptionelle", il faut attendre. Le site ne

devrait pas voir le jour avant 2025. Sachant que le lieu n’a pas encore été choisi. Du fait de l’immensité

du territoire, d’une culture très différente, le dossier ne s’annonce pas si simple, mais « nous sommes

dans une phase d’avancée réelle », assure Nicolas de Villiers. Si cette implantation est un succès, le

Puy du Fou envisagerait même de développer d’autres parcs sur les terres de cette puissance économique.

Après les Pays-Bas et l’Angleterre, le Puy du Fou acquiert depuis quelques années une expérience à

l’internationale. Concernant la Russie, le projet est suspendu du fait « des sanctions européennes »,

souligne le président du parc.

         

                                        

                                 

mars 2017

Puy du Fou. Une année anniversaire riche en nouveautés

...
photo le grand carillon, nouveau spectacle 2017 du puy du fou. © jérôme fouquet

Le Grand carillon, nouveau spectacle 2017 du Puy du Fou.© Jérôme Fouquet

Nouvel hôtel, nouveaux spectacles, une Cinéscénie qui fait peau neuve.

Le Puy du Fou, pour ses 40 ans, fête dignement son anniversaire. Près de 30

 millions  d’euros sont investis dans cette nouvelle saison qui démarre samedi

1er avril.

La Cinéscénie, c’est ainsi que le Puy du Fou a démarré, il y a 40 ans, à l’initiative de Philippe de

Villiers.Aujourd’hui, c’est son fils, Nicolas de Villiers, président du Grand parc, qui a repris les

rênes. Un parc qui a su se faire un nom dans le monde et exporter sa marque de fabrique.

Le grand carillon avec Nicolas De Villiers, président du parc

Le grand carillon avec Nicolas De Villiers, président du parc | Jérôme Fouquet

Le succès est au rendez-vous et, en 2016, la fréquentation a battu un record avec plus de 2,2 millions

de visiteurs. Ce "succès considérable", selon Nicolas de Villiers, le Puy du Fou le doit à son innovation

perpétuelle. Cette nouvelle saison ne fait pas exception.

Un nouvel hôtel, le 5e du site, qui se distingue par son architecture. Deux nouveaux restaurants,

élargissant l’offre des lieux de restauration. Deux nouveaux spectacles, dont l’un avec un élément,

monumental, un carillon de 16 m de haut. Le second ? Il n’y a que des enfants sur scène. Une première.

 

                                         

 

Le Puy du Fou décroche une nouvelle étoile

aux USA

| Publié le 23/04/2017

Nicolas et Philippe de Villiers, respectivement président et fondateur du célèbre parc vendéen, ont reçu un prestigieux

prix pour leur spectacle "Le Dernier Panache", samedi soir à Los Angeles.

« C’est comme si Jean Dujardin recevait, deux années de suite, l’Oscar du meilleur acteur ! » La comparaison est

de Nicolas de Villiers et elle illustre bien l’importance de cette nouvelle récompense pour le parc vendéen. Samedi soir

à Los Angeles (États-Unis), le Puy du Fou, à nouveau, s’est vu remettre le Thea Award (1) de la « meilleure création du

monde », pour son spectacle Le Dernier Panache... un an après avoir reçu ce prix pour Les Amoureux de Verdun.

Joint par téléphone à la sortie de la cérémonie, le président du parc poursuit : « Le jury du Thea visite un maximum de

créations chaque année. 100 nouveautés sont créées dans le monde, soit dans les parcs de loisirs, soit des spectacles. 

» De fait, le Puy du Fou était en concurrence avec 700 autres parcs à thème et grands spectacles dans le monde. Parmi les

autres participants, Disneyland ou Universal Studios, excusez du peu !

Description : Philippe de Villiers tient le prix de la

 

Philippe de Villiers tient le prix de la"meilleure création du monde" dans les mains. | DR

« Ce prix vient nous conforter dans notre intuition, tient à préciser Nicolas de Villiers. Le Puy du Fou

propose un nouveau modèle artistique, sans marcher dans les pas des parcs américains... Sans manèges,

sans rollercoaster (manèges à sensations). »

Et démontre qu'il est possible d'avoir du succès avec les spectacles vivants, « avec des histoires inspirées

de l'Histoire.

On est dans l'émotion, pas dans les sensations. C'est notre signature artistique qui a été récompensée ce soir. »

Le Dernier Panache propose une mise en scène à 360° dans une salle révolutionnaire de 7 500 m2. Les

spectateurs,installés dans une tribune rotative, sont invités à suivre la vie romancée de François-Athanase

Charette de La Contrie,meneur d'hommes lors des guerres de Vendée. En 2016, le deuxième parc à thème

de France a enregistré une affluence record, avec 2 200 000 visiteurs.

(1) Prix décerné par la Themed Entertainment Association (Thea) qui réunit 1 000 membres, représentants

des parcs de loisirs et producteurs de grands spectacles.

                                           

 

 

  2017

 

                                                    

                                                                

                                                      

                                   

                                    

                                                   

                                                       

                                               

                                                           

                                                      

                                           

                                       

                                                                                                                      l'avenir.....

                                                        

                                                                                                                    Puy du Fou et Tolède

                                                                                    

                                                                       

                                                                                                                    Puy du Fou en Vendée...

                                        

                              

         

                                                      

Hall of Fame Award. Le Puy du Fou reçoit un cinquième prix international

Publié le 14/11/2017

Ce mardi 14 novembre, le parc vendéen, à travers son créateur Philippe de Villiers, reçoit une nouvelle récompense

mondiale, en seulement 5 ans. Le fondateur du Puy du Fou est en ce moment même à Orlando (Floride, USA) pour

la remise du Hall of Fame Award, devant 5 000 invités. Un prix particulièrement prestigieux puisque Walt Disney a

figuré parmi les lauréats. C'est la première fois qu'un Français reçoit cette distinction mondiale.

Et de cinq ! La nouvelle vient de tomber : le Puy du Fou vient de remporter, ce mardi 14 novembre, un nouvel oscar,

le Hall of Fame Award, à Orlando (Floride, USA), à travers son créateur Philippe de Villiers, devant les 5 000 invités

de la cérémonie d’ouverture de l’IAAPA Attractions Expo, le plus grand salon international des parcs.

Ce prix prestigieux récompense Philippe de Villiers, pour avoir créé un concept original qui est une « contribution

extraordinaire dans l’évolution et le développement des parcs à thème dans le monde », détaille le Puy du Fou

dans un communiqué.

Walt Disney parmi les premiers lauréats

A travers son créateur, « le Puy du Fou entre ainsi au Panthéon mondial des parcs, confirmant son statut de

référence dans l’univers du loisir et du spectacle ». Le premier lauréat de cet Award fut Walt Disney. C’est la première

fois qu’un Français reçoit cette distinction mondiale.

L’International Association of Amusement Parks and Attractions (IAAPA) est la plus grande association internationale

dans le monde.

 

                                            

 

                     Le pari gagnant du Puy du Fou

Par Corinne Scemama, publié le 04/04/2018 à 07:00

Description : Le Puy du Fou, le deuxième parc à thème en France, a accueilli l'an passé 2,2 millions de visiteurs

Le Puy du Fou, le deuxième parc à thème en France, a accueilli l'an passé 2,2 millions de visiteurs

Bertrand Desprez pour l'Express

Le parc à thème vendéen, qui ouvre à nouveau ses portes le 7 avril, cartonne et

accélère encore ses investissements.

Qui aurait misé un seul écu sur le Puy du Fou à sa naissance voilà 28 ans ? Aujourd'hui, alors que le parc

entame, le 7 avril, sa 29e saison, il est devenu le 2e parc à thème de France, avec 2,2 millions de visiteurs

, derrière Disneyland Paris (13 millions), mais devant le Futuroscope et le Parc Astérix.  

Mieux, en 2018, il accélère la cadence avec un investissement de 25 millions d'euros pour améliorer

l'accueil des visiteurs mais surtout pour lancer de nouvelles attractions comme "Le mystère de Lapérouse"

et "Le Café de la Madelon", un dîner-spectacle ambiance Belle Epoque. 

Les clés de ce succès exemplaire ? D'abord, le renouvellement. "La stratégie de création artistique

permanente de spectacles vivants séduit des clients fidèles", affirme Nicolas de Villiers, le patron du parc.

"L'équipe est partie d'un projet local identitaire, avec la volonté d'associer toute la population. Mêler

l'humain, le spectacle et l'histoire est ingénieux", analyse Didier Arino, directeur général de Protourisme.

Ce parti pris, très éloigné de celui de Disneyland Paris, a permis au Puy du Fou de s'imposer en France

comme un parc à thème majeur.  

Ensuite, sa réussite tient aussi à son modèle économique. L'association à but non lucratif qui préside aux

destinées du Puy du Fou s'autofinance et réinvestit "100 % de ses bénéfices dans le renouvellement des

spectacles", soutient Nicolas de Villiers. En outre, ces rois du savoir-faire artisanal savent créer des

attractions de grande qualité à des prix abordables, "souvent dix fois moins élevées que celles du géant

américain de l'entertainment", observe Didier Arino.  

Un cercle vertueux

Comme Le Puy du fou devient un lieu touristique à part entière, il attire des visiteurs qui viennent de plus

en plus loin. "La destination peut encore attirer 500 000 visiteurs supplémentaires", affirme Didier Arino

. Depuis un ou deux ans, de nombreux touristes chinois, arrivés directement des châteaux de La Loire,

s'enthousiasment des spectacles hauts en couleur tirés de l'histoire de France. Un succès qui fait vivre la

région, avec 2 000 salariés, 3 700 emplois indirects. Sans compter les retombées économiques pour les

commerces et les hôtels situées dans les villes alentour.  

Résultat : dans un secteur très porteur mais hyperconcurrentiel en France, Le Puy du Fou progresse plus vite

que ses concurrents. Pour la saison 2018, les réservations ont ainsi grimpé de 12 % par rapport à l'an passé

et les ventes en ligne ont explosé : +27 %. Pour surfer sur cet engouement, le Vendéen a même rallongé cette

année sa saison de plus d'un mois jusqu'à la Toussaint. 

Et ce n'est pas fini. Le Puy du fou va dupliquer son modèle en Espagne près de Tolède, avec l'ouverture, en

2019, d'un parc inspiré de l'histoire du pays. Cervantes, Christophe Colomb ou encore Charles Quint sont

déjà au programme... A la clé : 200 millions d'euros d'investissement !  

 

                                       

 

 

                               

   

Puy du Fou : les Japonais viennent filmer la Cinéscénie

La première chaîne de télévision nationale du Japon va réaliser un reportage sur le Puy du Fou avec

des caméras plus que performantes.

Publié le 16 Août 18 à 17:42

Description : La Cinéscénie a tapé dans l'oeil des Japonais.La Cinéscénie a tapé dans l’oeil des Japonais

. (©Le Journal du Pays Yonnais)

La chaîne de télévision japonaise NHK a choisi le Puy du Fou pour un reportage de 90 minutes en super haute définition 8K.

La première chaîne nationale au Japon, avec 35 millions de téléspectateurs quotidiens, viendra filmer en Vendée, du lundi 20 au dimanche 26 août. Et pas avec

n’importe quelle caméra !

La prise de vues sera un test grandeur nature pour la Super High Definition (8K), qui équivaut à quatre fois l’ultra haute définition et seize fois la haute définition.

« L’équipe japonaise est venue en mai dernier en repérage », indique le staff du Puy du Fou. « Elle a été totalement séduite par la très haute qualité

des spectacles et la technologie omniprésente au service des mises en scène. La direction de NHK a retenu, comme élément central du documentaire,

la Cinéscénie, ainsi que les spectacles Le Signe du triomphe et Le Bal des oiseaux fantômes ».

Pendant les sept jours de tournage, 40 professionnels vont déballer six caméras 8K et 35 micros 22.5

 

                    

         

                            

                           

     

      

 

                          

 

                             

              

          

  

                  

          

Le Puy du Fou rend hommage à Jean Piat

Touché par la disparition de Jean Piat, le Puy du Fou rend hommage au premier comédien

qui a prêté sa voix pour la Cinéscénie.

Publié le 19 Sep 18 à 17:29

Description : La voix du Puy du Fou s’est éteinte. Le comédien, Jean Piat, s’est éteint à 93 ans.

La voix du Puy du Fou s’est éteinte. Le comédien, Jean Piat, s’est éteint à 93 ans. (©Puy du Fou)

La voix du Puy du Fou s’est éteinte. Le comédien, Jean Piat, 423e sociétaire de la Comédie-Française, est mort ce mardi 18 septembre à Paris,

à l’âge de 93 ans.

Le comédien à la voix de stentor, qui s’est fait connaître du grand public pour son rôle de Robert d’Artois dans le feuilleton télévisé Les Rois maudits,

a laissé une trace indélébile en Vendée. Notamment au Puy du Fou.

« Depuis quarante ans, cette voix ne se couche jamais. De jour comme de nuit, elle est partout présente dans les allées du Puy du Fou. Chaque soir

, à la nuit tombée, son timbre de velours accompagne les acteurs de la Cinéscénie. Et, dès le petit jour, on la retrouve sur le site des spectacles du

Grand Parc, au Stadium, aux Vikings… », précise la direction du parc d’en un communiqué-hommage « au premier Puyfolais hors-les-murs qui

a dit « oui » ».

Le Puy du Fou garde en mémoire l’image de cet acteur qui, « le premier, accepta d’offrir son talent à l’œuvre en gestation, dès l’automne 1977

, lorsqu’un jeune étudiant vendéen, Philippe de Villiers, vint déposer entre ses mains son scénario et le solliciter pour aller enregistrer, dans un studio

de fortune, les premières intonations et les premiers serments de la prosopopée puyfolaise. »

Dans un lyrisme où semble poindre le style de Philippe de Villiers, le communiqué s’achève sur ces mots : « Il restera dans la mémoire puyfolaise

comme l’un des pionniers de cette grande aventure humaine et culturelle dans l’intimité de laquelle il se reconnaissait, et à laquelle il ne cessa d

e manifester son attachement et sa tendresse. Son souvenir est impérissable. Jean Piat est parti rejoindre, dans le mystère de la voie lactée, les petites

lucioles de tous Puyfolais disparus. Mais il nous a laissé sa voix en dédicace. » 

 

 

                 

            

           

Puy du Fou. Encore une récompense pour Le mystère de la Pérouse

             Description : Le Mystère de la Pérouse.

Le Mystère de la Pérouse. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

le 08/10/2018

Vendredi 5 octobre, le spectacle "Le mystère de la Pérouse", créé par le Puy du Fou, a reçu un nouveau prix international en remportant le Parksmania

Award de la meilleure création d’Europe 2018.

Deux récompenses internationales en dix jours pour Le mystère de la Pérouse, créé en 2018. Le Puy du Fou continue de récolter des brassées de lauriers.

Le week-end dernier, ce spectacle a remporté le Parksmania Award de la meilleure création d’Europe 2018.

Le prix a été remis lors de la 17e cérémonie qui s’est tenue à Bergame en Italie. Il vient saluer l’excellence technique et artistique du Mystère de La Pérouse

, intégralement imaginé et produit par les équipes du Puy du Fou. Créés par la plus grande communauté de passionnés de parcs à thème d’Europe, les

Parksmania awards célèbrent les réussites majeures en Europe dans le monde des parcs et des spectacles.

Il y a quelques jours, à Amsterdam (Pays-Bas), le parc à thème vendéen avait reçu le Park World Excellence Award du meilleur spectacle 2018 pou

r cette même création .

 

                 

           

Quand Philippe de Villiers ressuscite Clovis : les extraits d'un livre-événement

 

Dans Le Mystère Clovis, l'écrivain et essayiste bouscule certaines certitudes en restituant magistralement la vie du guerrier franc qui, par son baptême chrétien, fit basculer le destin

de l'Europe et de ce qui deviendra la France.

                                    Description : https://i.f1g.fr/media/figaro/220x322/2018/10/12/XVMd51d8524-c71b-11e8-ba15-0a85a59e020d-220x322.jpg

Après Charette, Saint Louis et Jeanne d'Arc, Philippe de Villiers poursuit son œuvre: tremper une plume habitée dans l'encre de l'histoire de France pour glorifier ceux qui l'ont faite. Loin

des débats sur l'acte de naissance de notre nation (le baptême de Clovis? l'élection d'Hugues Capet? la bataille de Bouvines? l'épopée de Jeanne d'Arc? la victoire de Valmy?), il s'intéresse

dans ce récit écrit à la première personne au «mystère» à l'allure de miracle que constitue la vie incroyable de ce roi franc qui, par la grâce de l'amour d'une femme (Clotilde) et de l'amitié

d'un homme (Remi, évêque de Reims), finit par jeter ses oripeaux barbares pour entrer dans la foi chrétienne et y entraîner, dans son sillage, un peuple entier dont nous Français sommes les

descendants. Un peuple européen, romain, chrétien.

Porté par une rigueur historique qui le fait remettre en cause une chronologie paresseusement tenue pour acquise, un souffle narratif parfois agréablement lyrique et un sens de la mise en scène...

 

Clovis, héros du Puy du Fou en 2019

La future création originale du Puy du Fou, Le Premier Royaume, plongera les visiteurs au Ve siècle en pleine

chute de l'Empire Romain.

Publié le 10 Oct 18

Description : Le Premier Royaume sera la création originale du Puy du Fou 2019.

Le Premier Royaume sera la création originale du Puy du Fou 2019. (©Le Puy du Fou)

Clovis, le célèbre roi Franc, sera le héros de la création originale 2019 du Puy du Fou (Vendée). Le spectacle, intitulé Le Premier Royaume,

plongera les visiteurs au Ve siècle, en pleine

chute de l’Empire Romain.

« Au fil des conquêtes de Clovis, découvrez les doutes de ce grand stratège partagé entre les traditions ancestrales de son peuple et la voie nouvelle

qu’il pourrait choisir pour fonder le premier

royaume », présente le futur programme du parc vendéen.

Comme Le Mystère de La Pérouse ou Les Amoureux de Verdun, cette création est un voyage en immersion totale. Le visiteur traverse un décor au

réalisme saisissant et devient acteur des

aventures.

                                          

                                      

                                    

 

                                                                 

                            

                                                                    

  

Vendée. Le Puy du Fou sort… un album musical

Le parc vendéen du Puy du Fou sort un album de ses plus grandes musiques, vendredi 7 décembre.

Publié le 1 Déc 18

Description : Les musiques de la Cinéscénie seront dans le CD

Les musiques de la Cinéscénie seront dans le CD (©Puy du Fou)

Le CD sera dans les bacs vendredi 7 décembre. Un album va regrouper les plus grandes musiques des spectacles du

Puy du Fou, le parc d’attractions vendéen.

A travers une sélection de 21 titres, le Puy du Fou propose de revivre les émotions de ses grands spectacles. Derrière ces

musiques, se cachent de grands compositeurs. Nick Glennie-Smith, un habitué d’Hollywood, met par exemple son talent

au service de la Cinéscénie, depuis quinze ans.

Le meilleur du Puy du Fou en musique 🎶Le 7 décembre, un album reprenant les plus grandes musiques de nos spectacles…

                                                           

                                                        La folle aventure du Puy du Fou

Après Tolède,Un autre grand spectacle est annoncé en Chine, avant 2025. Un partenariat avec un riche partenaire

privé chinois a été signé dans cet objectif.

Vendée : le Puy du Fou à la conquête de la Chine

Après la France et l'Espagne, le Puy du Fou part à la conquête de la Chine. Un nouveau parc

devrait voir le jour au pied de la Grande Muraille, en 2022.

Publié le 4 Nov 19

                      Description : Le Puy du Fou espère inaugurer, en 202,2 son premier spectacle chinois, à Qinhuangdao, au pied de la Grande Muraille.

Le Puy du Fou espère inaugurer, en 2022, son premier spectacle chinois à Qinhuangdao, au pied de la

Grande Muraille. (©Puy du Fou)

Ce lundi 4 novembre, Nicolas de Villiers s’est envolé pour la Chine, aux côtés du président Emmanuel

Macron. Le chef de l’Etat a invité le directeur du Puy du Fou pour ce voyage officiel dans l’empire du

Milieu, jusqu’au 6 novembre.

« Un contrat stratégique pour l’avenir du Puy du Fou en Chine sera signé lors de ce voyage », indique la

cellule communication du parc vendéen.

Après avoir mis un pied en Espagne, le Puy du Fou se tourne désormais vers la Chine, « dont la richesse

historique et culturelle offre, pour ses spectacles, une source d’inspiration immense ».

Un parc au pied de la Grande Muraille en 2022

Le Puy du Fou espère inaugurer, en 2022, son premier spectacle chinois à Qinhuangdao, au pied de la

Grande Muraille, le monument le plus emblématique du pays.

« Le gouvernement de la ville a déjà donné son accord à la création d’un grand spectacle nocturne signé

par le Puy du Fou sur le modèle de la Cinéscénie (France) ou d’El Sueño de Toledo (Espagne) », indique

le Puy du Fou.

La première phase de ce projet compte également un hôtel à thème, un grand restaurant-spectacle et un

village d’époque. Le budget total de ce projet s’élève à 230 millions d’euros.

Une équipe de trente-cinq personnes travaille actuellement à Hangzhou au développement du modèle

artistique du Puy du Fou, inspiré de la culture chinoise. Dès la signature du contrat, l’équipe chinoise du

Puy du Fou comptera une équipe de 200 personnes.

 

        

                                     

                                                        

                                       

                                          

 

                                     

                                                    

L’anniversaire du Puy du Fou bat son plein et pour fêter dignement ses 40 ans, le parc de loisirs présente deux nouveaux

spectacles originaux : "Le Ballet des Sapeurs" et "Le Grand Carillon", qui font la part belle aux effets spéciaux et à la

musique. Cette nouvelle saison anniversaire voit également l'ouverture de son nouvel hôtel, La Citadelle. Doté de 74

chambres, il emmène le visiteur dans un univers médiéval mêlant pierre de taille, bois sculpté et étoffes cossues. Enfin,

deux nouveaux restaurants ont vu le jour : La Mijoterie du Roy Henry qui évolue dans un somptueux décor Renaissance

, proposant un buffet généreux digne du roi Henry IV, et L'Ecuyer Tranchant, restaurant du nouvel hôtel de La Citadelle,

présentant un buffet de mets inspirés des tables du Moyen-Âge.

                                                  

Jeudi 23 mai 2019

Export. Quatre Puy du Fou dans le monde en 2030

...

  

Description : photo camille moquet en charge de l’export chez daniel moquet, laurent castaing, patron des chantiers de l’atlantique, nicolas de villiers puy du fou, hervé gastinel  bénéteau êt pedro novo, bpifrance. © ouest-france.

Camille Moquet en charge de l’export chez Daniel Moquet, Laurent Castaing, patron des Chantiers de l’Atlantique, Nicolas de Villiers Puy du Fou

Hervé Gastinel Bénéteau êt Pedro Novo,

Lors du Jour I, dédié à l’export avec Bpifrance et qui se tenait ce mercredi à Nantes,

Nicolas de Villiers a raconté l’aventure du Puy du Fou à l’international. En annonçant

quatre Puy du Fou dans le monde d’ici 2 030.

Avec une ambiance de match de basket, dans la halle de la Trocadière de Nantes, qui a l’habitude de recevoir les rencontres des équipes de Nantes

basket Hermine, lmille entrepreneurs ont été réunis par Bpifrance pour la journée dédiée à l’international. Entre ateliers et rendez-vous, ils ont aussi

entendu de belles trajectoires de dirigeants à l’export. À côté de Laurent Castaing, patron des Chantiers de l’Atlantique, Hervé Gastinel à la barre du

groupe Bénéteau ou Camille Moquet en charge de l’export chez Daniel Moquet, Nicolas de Villiers, qui préside le Puy du Fou depuis de nombreuses

années déjà, a raconté son épopée à l'international.

Des opportunités devenues stratégies

Créer des Puy du Fou à l’étranger n’était pas du tout dans les premiers objectifs de cette aventure qui a débuté en 1977 et qui accueille aujourd’hui 2,2

 millions de visiteurs chaque année. « Mais tous nos visiteurs du monde entier, chefs d’État comme dirigeants, nous demandaient de les aider,

voire de créer un parc similaire chez eux. Ces demandes nous ont fait réfléchir à une possible internationalisation mais surtout avec quelle

finalité pour nous, » commente Nicolas de Villiers. C’est en 2013, que le parc vendéen devient partenaire de Efteling aux Pays-Bas pour écrire un

spectacle et le mettre en scène. « Dans cette aventure l’intéressant était de s’inspirer du patrimoine et de l’âme des peuples. Devenir Hollandais

en Hollande. » Un premier pas à l’international qui a ouvert la voie en 2016 à un autre projet en Angleterre, dans le Nord-Est. Là encore, succès, même

si juridiquement le Puy du Fou n’est qu’opérateur.C’est cet été en Espagne, à Tolède, que le Puy du Fou va ouvrir son premier parc en son nom. 242 millions

d’euros d’investissement et 185 acteurs. « Il est vrai qu’avec cette ouverture, nous avons maintenant une vraie stratégie. Nous souhaitons avoir

quatre Puy du Fou dans le Monde avant 2030 : celui de la France, en Espagne en Chine puis dans un autre pays. »

Pas la Russie mais la Chine en 2025

Effectivement, Nicolas de Villiers a déjà rendu public le partenaire avec un acteur privé pour un projet en Chine avant 2025. Le troisième Puy du Fou en

nom propre.Entre-temps, un projet en Russie, au sud de Moscou, était sur les rails, mais des aléas de l’aventure à l’export sont intervenues : « Nous pouvions

avoir des sanctions européennes qui touchent toutes les entreprises européennes qui travaillent avec des entreprises russes de grande ampleur,

d’où l’abandon, » explique le dirigeant.Sur son chiffre d’affaires de 112 millions d’euros, l’export représente actuellement 10 % des revenus du Puy du Fou,

toujours géré par une association où 100 % des bénéfices sont réinvestis. La volonté est d’augmenter cette part à l’export et les emplois qui vont avec. La France

rassemble 2 200 salariés, 600 en Espagne et 12 déjà en Chine.Pour l’implantation du quatrième Puy du Fou, Nicolas de Villiers n’a pas laissé filtré d’informations

mais a déjà des vues sur un pays qu’il dévoilera en temps voulu.

 

 

Description : logo Ouest-France

Mercredi 20 novembre 2019 17:11

Le Puy du Fou remporte l’oscar de

« la meilleure création du monde » aux États-Unis

...

Description : photo le nouveau spectacle du puy du fou « le premier royaume » met en scène clovis, le roi des francs au ve siècle en pleine chute de l’empire romain ravagé par les hordes d’attila. © archives ouest-france

Le nouveau spectacle du Puy du Fou « Le Premier Royaume » met en scène Clovis, le roi des Francs au Ve siècle en pleine

chute de l’Empire romain ravagé par les hordes d’Attila.© ARCHIVES OUEST-FRANCE

Le Puy du Fou vient d’être récompensé par un oscar pour son spectacle

Le Premier royaume. Nicolas de Villiers, président du parc vendéen,

livre sa réaction.

Une récompense de plus pour le parc des Épesses ! Le Puy du Fou vient d’être primé d’un oscar dans la catégorie « meilleure

création du monde », pour son spectacle Le Premier royaume. Le site vendéen recevra officiellement son prix en en avril 2020.

Il s’agit de la troisième récompense en trois ans dans cette catégorie, décerné par la prestigieuse association américaine Themed

Entertainment Association (Thea), lors du rendez-vous mondial des spectacles à Orlando (États-Unis). Ouest-France a recueilli

la réaction de Nicolas de Villiers, président du parc du Puy du Fou.

Description : Nicolas de Villiers, président du parc du Puy du Fou, devant l’un des décors du spectacle primé.

Nicolas de Villiers, président du parc du Puy du Fou, devant l’un des décors du spectacle primé. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

Quel est votre sentiment ?

Encore une fois, c’est une surprise. On ne s’habitue pas aux récompenses. Recevoir cet oscar des mains des Américains est une

reconnaissance forte. Nous avons été sélectionnés parmi sept cents parcs. C’est aussi le résultat d’un long chemin que nous avons pris

il y a plusieurs années, car nous voulions être une référence mondiale. Avec les Américains, nous avons en commun de vibrer pour une

même passion : le spectacle. Et ils le savent. Nous avions déjà reçu l’oscar pour Les Amoureux de Verdun et pour Le Mystère de la

Pérouse.

Selon vous, pourquoi Le Premier royaume a-t-il séduit le jury ?

C’est une chose qu’on a jamais faite auparavant. Le Premier royaume est une variété d’univers immersifs, de décors et d’effets spéciaux.

À l’image des gouttes d’eau qui remontent. Nous avons créé un univers sous-marin d’un réalisme étonnant. Et puis, il y a l’histoire. Celle

de Clovis, marquée par les anciennes croyances. Cela offre un voyage inédit qui ne ressemble à aucun autre spectacle dans le monde.

Vous avez créé, pour la prochaine saison, un nouveau spectacle, Les Noces de feu. Espérez-vous avoir la même récompense ?

Ce n’est pas notre objectif de recevoir un oscar. Nous ne sommes pas dans une compétition. Nous voulons d’abord conquérir le cœur des

spectateurs. Les Noces de feu sont une alliance entre l’intime et le grandiose. Intime par la force des personnages qui glissent sur les eaux

et qui captent la lumière. Et grandiose par la puissance esthétique des décors en hologramme. Toutes nos technologies sont au service de

l’émotion. On parle aussi d’histoires humaines qui s’adressent au public. On explore des territoires artistiques qui ne sont pas exploités par

les autres. Le Puy du fou, c’est un lieu de mémoire vivante où s’exprime le légendaire.

Simon SAIDI.   Ouest-France  

 

 

                                                     

Vendredi 06 décembre 2019 20:12 - Fontenay-le-Comte

Vendée. Le Puy du Fou s’alarme de l’implantation d’éoliennes

1

Philippe de Villiers, dans son bureau au Puy du Fou, montre le cône de visibilité des lumières des éoliennes, « une incompatibilité physique avec la Cinéscénie ».© Ouest-France

Plusieurs projets d’implantation d’éoliennes ont été signés dans le bocage vendéen. Une « menace »

pour la survie de la Cinéscénie selon son fondateur, Philippe de Villiers, qui ne veut pas la voir tâchée

de « lumières rouges ».

L’implantation d’éoliennes pourrait nuire à la poursuite de la Cinéscenie, spectacle nocturne du Puy du Fou, selon Philippe de Villiers, son créateur. Dans une lettre ouvert

e adressée « à tous les Vendéens », datée de ce vendredi 6 décembre, il parle de « prolifération à venir des éoliennes en Vendée », « d’invasion de ces turbines

hors d’échelle » mais aussi « d’imposture ».

D’où viennent ces inquiétudes ? De deux projets, à Mouchamps et Chantonnay qui « dresseront un mur de clignotants rouges, polluant ainsi le cône de visibilité

nocturne de la Cinéscénie ».

 

                                               

                                  

 

                             Le Puy du Fou à l’assaut des Pays-Bas

Le Puy du Fou s’installe aux Pays-Bas pour six ans. Les Vendéens viennent de signer un accord avec

Efteling, troisième parc d’Europe, pour son spectacle Raveleijn.

Publié le 30 Jan 20

                                        Description :  Le Puy du Fou vient de signer un accord avec Efteling, troisième d’Europe, pour son spectacle Raveleijn.

 

Le Puy du Fou vient de signer un accord avec Efteling, troisième d’Europe, pour son spectacle Raveleijn. (©Puy du Fou)

Le Puy du Fou vient de signer un nouveau partenariat avec le parc hollandais Efteling pour une durée de six ans. Le troisième parc le plus visité d’Europe va s’associer aux

Vendéens pour élaborer son spectacle Raveleijn* qui sera joué près de 1 200 fois en 2020.

« Une équipe franco-néerlandaise de 50 artistes, cascadeurs, cavaliers, fauconniers du Puy du Fou est déjà sur place et présentera, dès avril 2020, le spectacle. Cette alliance

stratégique consolide son développement international », indique la cellule communication du Puy du Fou.

                                        Description : Le spectacle Raveleijn sera joué près de 1 200 fois en 2020.

Le spectacle Raveleijn sera joué près de 1 200 fois en 2020. (©Puy du Fou)

Fons Jurgens, CEO de Efteling, salue ce rapprochement : « Pour le spectacle vivant, il nous a semblé évident que travailler avec le Puy du Fou était la meilleure décision. Leur

excellence artistique va nous permettre de hausser ce spectacle à un niveau mondial ».

Une fierté pour Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou : « Le Puy du Fou a inventé un modèle artistique qui puise dans l’imaginaire collectif et célèbre l’âme des peuples

. Efteling fait partie du patrimoine des Pays-Bas et nous allons mettre toute notre énergie pour y célébrer le légendaire hollandais de manière spectaculaire et émouvante. »


 

. »

                                          Description : Le Puy du Fou vient de signer un nouveau partenariat avec le parc hollandais EftelingLe

Le Puy du Fou vient de signer un nouveau partenariat avec le parc hollandais Efteling (©Efteling)

En 2020, le Puy du Fou compte bien poursuivre son expansion. Il prévoit notamment un investissement record de 62 millions d’euros. Trois créations originales verront le

jour dès le 4 avril prochain : Les Noces de Feu, un grand spectacle nocturne ; Le Grand Siècle, un nouvel hôtel ; Le Théâtre Molière, un Palais des Congrès pour les

événements d’entreprises.

Inspiré d’une histoire hollandaise, le spectacle Raveleijn relate l’histoire de cinq enfants qui se transforment par enchantement en chevaliers pour affronter le cruel Olaf et

libérer la cité médiévale de Ravelejin. Devant 1 200 spectateurs et sur une scène de 1 500 m2, les cascades et les effets spéciaux s’enchaînent, dans un décor spectaculaire.