La vie de tous les jours

                     

À quoi ressemblait la vie en France en 1968

 

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630368.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22 ?

Le 22 mars 1968, des étudiants, menés par Daniel Cohn-Bendit, occupent la tour administrative de la faculté de Nanterre

. C’est le début des « événements »… À quoi ressemblait la vie en France cette année-là ? Plongée en images 50 ans en arrière.

 

Le Formica, c’est formidable

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630371.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

Une publicité de 1959 pour le Formica (Photo : DR)

En 1968, le stratifié Formica règne en maître dans les cuisines. Ce matériau simple d’entretien – beaucoup plus que le bois

– a été inventé aux Etats-Unis en 1913 par deux ingénieurs qui cherchaient à mettre au point un nouvel isolant électrique.

Il a gagné l’Europe durant la Seconde Guerre mondiale puis inondé la France apès l’ouverture (en 1952) d’une usine de

Formica à Quillan, dans l’Aude.

Les joies du boulevard périphérique

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630372.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

Photo prise le 16 avril 1968 du boulevard périphérique parisien, près de la Porte de Saint-Cloud, au premier jour de sa

mise en service. (Photo : AFP)

En 1968, le grand chantier de la capitale, c’est le périph’. On est en pleins travaux. Le premier tronçon (entre la porte de

la Plaine et la porte d’Italie, au sud de Paris) a ouvert en 1960, le dernier (porte Dauphine-porte Maillot) ne le sera qu’en

1973. En 1968, les Parisiens peuvent emprunter une section flambant neuve dans le secteur de la porte de Saint-Cloud.

Mais que fait Michel Drucker ?

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630373.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

Michel Drucker, dans l’émission Sports dimanche, au début de sa carrière. (Photo : Ina)

 

En 1968, il y a deux chaînes seulement, celles de l’ORTF. La pub ne fera son apparition qu’en fin d’année, sur la

première chaîne seulement. La couleur n’existe que depuis que quelques mois. Rares sont les Français a avoir un

poste couleur.

En 1968, Michel Drucker est déjà à la télévision. Il n’a alors que 25 ans. Depuis 1965, il s’occupe de la rubrique

sportive du journal télévisé et commente (en direct) les matchs. Il anime également depuis deux ans Tilt, sa premièr

e émission de variétés. Mais jugé trop proche des grévistes, il est limogé…

On voit aussi sur le petit écran Pierre Bellemare. Il a alors 38 ans et anime le jeu Pas une seconde à perdre. Jean

-Pierre Elkabbach, 40 ans, est au bureau parisien de l’ORTF. Mais comme Drucker, il est sanctionné pour avoir fait

grève. On l’envoie exercer ses talents à Toulouse puis à Bonn. Autre figure célèbre : Léon Zitrone. En 1968, il a 54

 ans et présente le JT de 20 h depuis près de dix ans. Sa proximité avec le pouvoir lui vaudra de nombreuses critiques.

Il est 5 h, Paris s’éveille

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630374.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

Jacques Dutronc en 1968. (Photo : AFP)

 

Quels sont les tubes de 1968 ? Un certain Jacques Dutronc, 24 ans, chante Il est cinq heures, Paris s’éveille. Joe

Dassin, 29 ans, déjà connu grâce au succès de sa chanson Les Dalton, fait un carton avec Siffler sur la colline.

On entend aussi Mireille Matthieu, 21 ans, chanter La dernière valse. Claude François, 29 ans, qui va devenir papa

cet été-là, surfe sur le succès de Comme d’habitude, tube et album du même nom sortis en 1967. Les Beatles, eux,

font danser le monde avec Revolution et les Rolling Stones avec Jumpin’ Jack Flash.

Cauchemar sur le bitume

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630375.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

Le sabot de Denver. (Photo : AFP)

 

En 1968, les automobilistes font la douloureuse découverte du « sabot de Denver », sournoise invention américaine

tout juste importée en France. Il permet aux forces de l’ordre d’immobiliser les véhicules mal garés. Qui, du coup,

le restent…

Le rétroviseur

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630376.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

En mars 1968, une femme installe un rétroviseur. (Photo : AFP)

Toujours en matière d’automobiles, une réforme du code de la route impose aux conducteurs d’installer un

rétroviseur extérieur, pour améliorer la sécurité. « Le bilan de lannée 1968 nest pas bon. On constate,

par rapport à 1967, une augmentation de 5,1 % du nombre de tués, une augmentation de 4,7 % du

nombre de blessés graves », s’alarme en fin d’année le Service technique des routes de des autoroutes

. Plus de 12 000 personnes sont tuées sur les routes. Depuis peu, les jeunes conducteurs n’ont plus le droit

de dépasser 90 km/h. Mais il faudra attendre 1973 pour que la ceinture de sécurité devienne obligatoire à l’avant.

La DS Pallas

En 1968, la Citroën DS Pallas, la version de luxe de la DS, sortie en 1964, connaît un très grand succès dans et

hors de l'Hexagone. Elle est l'icône de la voiture de luxe de l'époque. De son côté, Peugeot sort sa 504, qui va

connaître un immense succès commercial. Renault, pour sa part, va lancer la Renault 6. Mais son succès du

moment, c’est la R16, née trois ans plus tôt.

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630377.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

La DS Pallas est l'icône de la voiture de luxe, en 1968. (Photo : AFP)

 

Le Concorde, une affaire qui roule

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630378.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

Les essais au sol du Concorde. (Photo : AFP / Aerospatiale)

Le Concorde 001, premier prototype de l’avion de ligne supersonique, sort des ateliers toulousains de Sud-Aviatio

(qui deviendra ensuite Aérospatiale) fin 1967. Il ne vole pas encore (il faudra attendre 1969), mais il roule. C’est

déjà ça.

Des people qui ont la classe

Description : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/22016/NextGenData/Image-1024-1024-4630369.jpg?t=%22278c5054d7dd1d78ed679b3e5ff709e3gzip%22

Le beau Jean-Paul Belmondo et la séduisante Ursula Andress, sa compagne de l'époque, à l'aéroport de Nice.

(Photo : archives AFP)

 

Au cinéma, les vedettes se nomment Jean Gabin, Catherine Deneuve, Lino Ventura, Bourvil, Sophia Loren… parmi

tant d’autres. Dont un trentenaire qui fait beaucoup parler, Jean-Paul Belmondo. L’interprète de Pierre le fou (1965)

forme avec Ursula Andress le couple people du moment.